♫ C'est une maison bleue ......... ♫ ♫

Jour 1 - Lundi 6 août 2012


Après plus de 18 heures de transports divers et variés, sans compter les temps d'attente et la correspondance à Philadelphie .......

          


....... nous voici enfin à San Francisco, harassés, mais heureux !

Le métro nous conduit directement de l'aéroport au pied de notre hôtel, c'est royal


 

Il est 21h30 heure locale, 6h30 en France ..... 

L'adaptation au décalage horaire s'annonce difficile !

 

Jour 2 - Mardi 7 août 2012


♫ 3 heures du mat ♫♫♫  .....  j'ai pas de frissons, mais plus moyen de dormir ... forcément, il est midi trente pour nous !
Si j'avais su avant qu'il suffisait de passer quelques fuseaux horaires d'est en ouest pour me tirer du lit de bon matin !

On se force à rester au lit jusqu'à une heure décente, ne nous imaginant pas arpenter les rues d'une ville inconnue à l'aube, et après un rapide petit dej au Starbuck situé au pied de l'hôtel, nous voilà partis à la découverte des premières rues de San Francisco


San Francisco étant une ville facilement accessible, car desservie par de nombreux transports en commun, nous n'avons prévu la location de notre voiture qu'à partir du surlendemain
On achète donc des Pass 3 Jours au Visitor Center de Market Street et on grimpe, pressés d'en découdre, dans le premier bus qui se présente en direction de Fisherman's Wharf, le Port




Pause photo devant l'attraction locale, les Sea Lions, qui amusent les visiteurs avec leurs facéties pour se voler les bonnes places au soleil !




Nous allons de Pier en Pier ( ... ) un peu perdus, un peu étourdis (le sens de l'expression "être à l'ouest" devient tout à coup évident !), ne sachant plus très bien comment organiser nos visites et quelle ligne de bus prendre ...




... Retour au point de départ, le Visitor Center de Market Street, pour y demander les plans des transports en commun ... ok, on aurait pu le faire en achetant nos Pass, mais impatients de découvrir la ville et complètement jet-laggés, on a des excuses !

Le Cable Car de Powell Street, tout proche, nous invite à une découverte originale et insolite d'une partie de la ville ...








On se rend ensuite sur la colline d'Alamo Square, pour admirer les fameuses Painted Ladies, maisons victoriennes joliment peintes de couleurs pastel avec, en arrière plan, une vue sensationnelle sur une grande partie de la ville ...




Une vue qui se mérite : la colline est venteuse ... et le vent est glacial !

A pied, en bus, nous voilà repartis dans les rues (de San Francisco ...) à la recherche de LA Maison Bleue, située dans Castro, le quartier gay


On croise en chemin un type complètement à poil ... pas de photo ... on n'a pas osé ...

Bien documentés, on a l'adresse exacte de La Maison Bleue : 3841 18th Street ...
Nous y voici !



Nostalgie ...


Pour finir cette journée déjà bien remplie, on retourne sur Powell Street dîner au Lori's Diner ...
Ce restaurant nous avait été conseillé pour son cadre amusant, sa déco typique des années '50, mais on y a aussi plutôt bien (et beaucoup) mangé !




Jour 3 - Mercredi 8 août 2012


Départ de bon matin en direction de Fisherman's Wharf, où l'on prend le ferry pour visiter la prison d'Alcatraz





Je n'étais à priori pas très emballée par cette excursion, mais elle s'est révélée très chouette.
On a eu droit à un tour audio guidé (en français of course) qui nous a emmenés dans tous les recoins de la prison, avec explications détaillées et infos historiques sur le lieu. C'était vraiment très bien fait, d'autant que les bruitages qui vont avec (bruits de serrures, lourdes portes qui grincent, discussions ou hurlements des prisonniers et des gardiens ...) résonnaient bien fort dans notre casque et c'était très impressionnant ... je me suis retournée plus d'une fois, croyant entendre une émeute derrière moi !



 

Pour la petite histoire, le "vrai" Al Capone
(à gauche sur la photo)
avait vraiment une tête de fou dangereux ... brrrr


Vues de San Francisco et du Golden Gate (sous une petit brume ...) depuis la prison :


 
Après un petit détour par le Pier 39 où on déguste une Clam Chowder (délicieuse soupe de palourdes), nous voilà repartis dans les rues à la recherche de la fameuse Lombard Street, connue comme la rue la plus pentue et la plus sinueuse des Etats Unis



PS. Une pensée émue, tout de même, pour le technicien EDF local .......

Pour finir, après un interminable trajet en bus (notre Pass était largement amorti !), on arrive au pied de l'incontournable Golden Gate Bridge, symbole de la ville, sous un soleil radieux ... 



et toujours ce vent glacial !

Après quelques centaines de mètres sur le pont, au milieu des joggers, des cyclistes et des touristes, nous profitons d'une vue imprenable sur San Francisco.
On rebrousse chemin avec regret, n'ayant pas le temps de le parcourir entièrement




On dira ce qu'on voudra, mais il en jette vraiment ce pont !

Petit tour à Chinatown pour terminer la journée ... 





Nous quittons San Francisco le lendemain matin, et l'heure est déjà à la nostalgie, aux regrets et à la frustration de ne pas avoir pu y passer plus de temps

On dit souvent que c'est la ville la plus "européenne" des villes américaines, on s'y sent bien, c'est cosmopolite, les jolies maisons victoriennes côtoient d'impressionnants buildings modernes, les gens sont cool et courtois, et viennent spontanément vous aider quand ils vous sentent perdus ou simplement hésitants ... nos idées préconçues sur les américains en ont pris un coup !



 


Il y a bien sûr, comme partout, des quartiers ou des rues à éviter ... notre hôtel était d'ailleurs sur Market Street, où l'on trouve énormément de homeless, mais nous étions plus effarés par tous ces gens usés par la pauvreté et/ou détruits par l'alcool et la drogue omniprésents, qu'effrayés proprement dit.


On reviendra à San Francisco, il nous reste tellement de choses à voir !