Los Angeles


Après d'autres interminables heures de route, une dernière petite pause casse-croûte à San Bernardino, et pour finir une centaine de km encore sur une route à 6 voies, devant laquelle nos périphs parisiens aux heures de pointe ressemblent à des départementales bucoliques ... nous arrivons enfin à Los Angeles, poisseux et fatigués, avec la ferme intention de nous jeter dans la piscine de l'hôtel toutes affaires cessantes ...

Devant l'affluence à l'accueil, on patiente en plein courant d'air (ah tiens, il fait frisquet ici en fin d'après-midi .... pas habitués ...), et on en profite pour loucher sur la piscine, visible depuis le hall ...

Consternation, la piscine en question est complètement à l'ombre, et il doit faire à peine 20°, soit une quinzaine de moins que quelques dizaines de km plus tôt ...

On remet notre trempette au lendemain, et on installe nos affaires



En glanant quelques infos sur le net, on apprend qu'il est très imprudent de se promener dans Venice Beach le soir venu ... ça tombe mal, c'est ce qu'on voulait faire !

La plage de Santa Monica nous paraît plus accueillante pour une promenade et un dîner, alors on repart dans cette ville tentaculaire ... après des jours et des jours dans les parcs et seuls au monde sur des routes désertiques, le choc est brutal !

Nous n'avons qu'une envie, poser la voiture quelque part, n'importe où, et marcher sur le sable ... mais il nous faut trouver un parking, puis une place dans le parking, et enfin comprendre le fonctionnement de la méchante machine qui donne les tickets.

On finit par s'en sortir et on arrive enfin sur la plage, très belle au demeurant, mais ni restaurant ni terrasse à l'horizon ...
La jetée du Santa Monica Pier et son parc d'attractions est le seul endroit qui nous paraît un peu animé, et on reprend goût à la vie à l'idée d'un bon petit repas ...
Déception, l'endroit est un peu kitch et les restaurants peu attrayants (ou alors on était de très méchante humeur et rien ne trouvait grâce à nos yeux, très probable !) 

La nuit tombe, on reprend la voiture et on revient sur nos pas avec la ferme intention de trouver rapidement quelque chose à se mettre sous la dent, autre que des frites et des burgers, et de vite rentrer se coucher !

On finira dans un pub irlandais à l'ambiance survoltée, où l'on dégustera d'énormes ... hamburgers (en promo à 50 % ... véridique ...) accompagnés, je vous le donne en mille ... de frites !!! (mais au moins, la viande, du boeuf angus, était délicieuse et l'endroit très sympa)



Jours 16 & 17 - 21 & 22 août 2012



Pour ces deux dernières journées de vacances, le programme est simple : soleil, plage et promenades ... en un mot : détente, et c'est bien mérité !


Pour commencer, la plage ... où l'on a trouvé un petit coin pour poser nos serviettes !


Il y a quelques années, Thierry s'est lancé comme défi de se baigner dans toutes les mers et tous les océans rencontrés lors de nos voyages, quelque soit le temps et la température de l'eau ...

L'Océan Pacifique, c'est fait !

 

 

 Délicieusement frais ... mais agité ...




... très agité !

 

Mais on ne peut jamais s'amuser en paix ...

Pas besoin de parler anglais couramment !




Les vagues devenaient vraiment mauvaises et ce charmant jeune homme, qu'on aurait dit sorti tout droit d'une série TV bien connue, a fait sortir les quelques téméraires qui osaient affronter les éléments ...  le tout sans un mot, mais avec une efficacité redoutable !

Qu'on ne s'y trompe pas, je n'ai pris les photos que pour bien montrer le professionnalisme des maîtres nageurs locaux ....

En parlant de série, l'illusion était totale ...


 Tout comme à la télé !!!


 Et on a même vu (de loin !) quelques dauphins qui longeaient la plage !


Venice Beach, ambiance vacances, c'est comme chez nous : il y a une promenade sur le front de mer, des boutiques et des terrasses, des spectacles de rue et des touristes en tongs ...


... des bières glacées aussi ...


... les jolis canaux qui lui ont donné son nom ...





  

mais il y a ça aussi ...



Erk !


Un petit tour sur Hollywood Boulevard


Pas grand chose à y voir (nous avons réalisé après notre retour que nous étions du mauvais côté du boulevard, le coin était limite sordide !), alors on s'est amusés à chercher des noms connus sur les étoiles

 

 

Mais le moral n'y était plus trop, nos vacances étaient terminées ...

Le lendemain, aux aurores, nous avons pris l'avion pour le long voyage de retour ...


... voyage qui se serait bien passé si Thierry n'avait pas fait une intoxication alimentaire carabinée avec le plateau repas, qui l'a laissé sur le flanc plusieurs jours encore après notre arrivée !
C'était bien la peine de résister à la nourriture locale et d'échapper à l'Hantavirus qui sévissait dans le parc de Yosemite pendant que nous y étions, pour finir dans cet état avec un malheureux plateau repas !

Pour conclure, nous avons été enchantés par la diversité et la beauté des paysages : montagnes, canyons, déserts, lacs et océan, tout ce que nous avons vu était au delà de nos espérances.

Nous gardons un très beau souvenir également de la gentillesse des américains, ainsi que de l'excellent esprit qui régnait dans les parc : respect des autres, de la nature et des animaux, bonne humeur et partage, nous avons vraiment ressenti une ambiance très particulière

Quelques jolies rencontres aussi restent gravées ...

Nous avons parcouru beaucoup de parcs, les deux premiers bien trop rapidement, d'autres restent encore à découvrir ... inutile de chercher des prétextes, nous retournerons nous perdre sur les routes mythiques de ce Grand Ouest !